Chorégraphie : Yan Raballand Interprètes : Evguénia Chtchelkova, Bérengère Fournier, Muriel Turpin, Aurélien Le Glaunec, Edouard Pelleray, (François Renault en 2006) Lumières : Laurent Matignon Musique : Francine Ferrer, Andréa Falconiero, Georg-Friedrich Haëndel, Marin Marais, Antonio Vivaldi, Alessandro Scarlatti Costumes et Scénographie : Dominique Fabrègue Photographies : Sandrine Chapuis, Vincent Jolfre

Coproduction : Théâtre Municipal d’Aurillac

Soutiens : Drac Auvergne / Ville de Clermont-Ferrand / Département du Puy de Dôme

Grün (version Jardin) a été créé en 2006 sur commande du festival les Contre-plongées de l’été de la Ville de Clermont-Ferrand

Durée : 1h

2007 version jardin
2008 version scène

Le grün est un être étrange, une créature hybride, à la fois humaine, animale et végétale. On le croirait sorti de notre gazon. Il n’a pas d’activité utile mais une place nécessaire. Il partage nos désirs et nos peurs. On l’observe comme on regarderait le microcosme qui vit entre deux brins d’herbe. Comme une métaphore de notre société, Il nous parait étrangers et pourtant il nous ressemble. À travers cette tribu, les danseurs interrogent une autre manière d’incarner leur corps. Ils développent un état animal, presque primitif, paradoxalement élégant, avec l’extraordinaire mélange d’un abandon serein du corps et d’une présence constamment à l’affût. À cette manière d’être se mêle une chorégraphie fluide où les différents états de corps sur fond de musique baroque, nous donnent à voir la poésie que les Grüns portent en eux.